Nouvelle formation
Bac Pro GPPE

L’ Esprit Saint-Gab’

Pilier 1

Enseigner en éduquant toute la personne : une mission de service.

Notre responsabilité d’éducation dépasse la seule instruction. Elle est au service du développement de chaque personne, à tous les niveaux : physique, artistique, relationnel, intellectuel, éthique, spirituel, professionnel…

Pilier 2

Porter une attention à tous et à chacun, particulièrement aux personnes en situation de pauvreté.

Aujourd’hui se développent de plus en plus de formes de pauvreté : exclusions, difficultés financières, addictions, déficiences culturelles et affectives… Notre regard se tourne spécialement vers les personnes dans ces situations difficiles.

Pilier 3

Agir ensemble dans un esprit de famille et de coopération

Permettre à chacun de s’épanouir et de réussir requiert la contribution de tous les membres de la communauté éducative dans un climat de confiance, d’humilité et de bienveillance.

Pilier 4

Annoncer Jésus-Christ et son évangile en toute liberté

Cette liberté est liberté de conviction et de conscience pour celui qui reçoit cette annonce. Elle est aussi liberté de nos établissements qui d’une part appellent à une façon de vivre basée sur l’Evangile et qui d’autre part invitent à faire l’expérience de Jésus-Christ.

Le projet d’établissement prend sa source dans le projet éducatif de référence. Il en est l’actualisation et la mise en œuvre. Il s’articule autour de 3 axes.

AB
Axe 1
Permettre à l’élève de bien vivre sa scolarité
  • Travailler les échanges et la communication.
  • Renforcer les liens avec les parents.
  • Revoir l’aménagement des rythmes scolaires.
  • Porter une attention particulière au cadre de vie.
  • Favoriser l’engagement pour associer les élèves à la vie scolaire.
  • Favoriser les liens inter cycles.
  • Maintenir l’unité du groupe scolaire.
Axe 2
Favoriser la formation humaine et chrétienne
  • Apprendre à vivre ensemble.
  • Transmettre des valeurs (respect, civilité).
  • Favoriser l’implication des élèves.
  • Favoriser l’engagement des adultes.
  • Favoriser l’ouverture à l’international (qui peut ouvrir à la solidarité).
Axe 3
Donner du sens aux apprentissages
  • Oser l’expérimentation pédagogique.
  • Encourager le travail transversal pour les enseignants.
  • Ouvrir les élèves à toutes les formes d’expression culturelle, artistique et scientifique.
  • Renforcer les liaisons inter cycles entre les différents secteurs.

Le contenu de cette page est en cours de finalisation – Il sera bientôt disponible.

N’hésitez pas à nous contacter par téléphone si vous recherchez une informations particulière.

L’Institut des Frères de Saint-Gabriel est une congrégation enseignante qui puise sa tradition éducative dans son fondateur, saint Louis-Marie de Montfort (1673-1716), son refondateur, Gabriel Deshayes (1767-1841) et ses premiers supérieurs généraux.

Une double origine

frereSaint Louis-Marie de Montfort et le P. Gabriel Deshayes

L’origine des Frères de Saint-Gabriel remonte aux compagnons de Montfort qui collaborèrent avec lui dans les missions et dont certains faisaient parfois l’école aux enfants pauvres.

Au siècle suivant, dans la lignée de ces premiers frères et au moment où, en France, le clergé se préoccupait de multiplier les écoles, les Frères de Saint-Gabriel furent constitués en congrégation autonome enseignante par le P. Gabriel Deshayes, supérieur général des Instituts montfortains.

sgÀ sa mort, en 1841, ils étaient une centaine dont certains engagés dans l’éducation des sourds-muets qui deviendra un champ privilégié de leur mission.

Ils sont aujourd’hui 1200 répartis en 30 pays et en 15 provinces religieuses : une en Amérique, trois en Afrique, deux en Europe et neuf en Asie.